Je suis navrée de vous annoncer que le forum a fermé ses portes

Partagez | 
Asriel St Hiver - Invictus
Invité
MessageAsriel St Hiver - Invictus • Dim 26 Jan - 16:55

Asriel William St Hiver


« Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. »


▷ toi
NOM : St Hiver
PRÉNOMS : Asriel William
AGE : 63 ans
LIEU DE NAISSANCE : Paris.
MÉTIER : Retraité.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel.
STATUT SOCIAL : Veuf.
GROUPE : Rebelles.
CARACTÈRE : Réfléchis - Méfiant - Juste - Rancunier - Courageux - Vieux - Sage - Dur -Aimant.   
▷ parles-nous de toi.
Asriel est ce vieil homme, celui qui ressemble au grand-père idéal, celui qui est plus beau âgé que lorsqu'il était plus jeune. Dans ses yeux flotte une certaine nostalgie, souvenirs de temps révolus. Ce vieil homme est bon aimant et fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger sa famille et ceux qui lui sont cher, même si pour cela il devra se montrer dur, intraitable et froid. Il a le courage de ceux qui ont trop perdu et la sagesse de celui qui à vu de nombreux hivers.
De puis l'invasion il se montre méfiant mais cela ne l'empêche pas d'être un homme juste et impartial.




▷ mais toi, qui es-tu ?
Salut, alors moi c'est Artichaud et j'ai 18 ans. T'as vu comment je ressemble à Donald Sutherland. Sinon, c'est parce que je suis magique que j'ai trouvé The Host et je m'y suis inscris car je suis omnisciente, omniprésente, omnipotente. ..


Pour le bottin :
Code:
▲ [b]Donald Sutherland[/b] [color=#ff3333]▷[/color] Asriel W. St Hiver
fiche créée par Rinema


Dernière édition par Asriel St Hiver le Sam 1 Fév - 16:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Asriel St Hiver - Invictus • Dim 26 Jan - 16:57

Elle est intéressante ta vie ?


La lettre est conservée dans une boite en fer sur une étagère de la pièce qu'occupe Asriel dans la Grotte.

Chère Andy,
J'ignore si tu liras un jour cette lettre. J'en doute. Si c'est le cas je serai déjà mort, fauché par des traqueurs. Je ne les laisserai jamais m'avoir.
Tu te souviens du jour où l'on s'est rencontré ? Jeune baroudeur que j'étais qui rêvait de sillonner l'Amérique de long en large, débarqué fraîchement de France ma patrie natale avec quelque dollars en poche, mes maigres économies convertie. J'avais vingt et un an je crois et je ne suis jamais revenu. Qui aurait pu croire que je tomberai follement amoureux d'une américaine, jeune serveuse dans un bar d'une ville dont elle rêvait de s'enfuir. Alors c'est ce que nous avons fait, toi et moi, l'étranger que tu ne connaissais que depuis quelque minute, comme si tout n'avait été qu'évidence depuis le commencement. Cela n'a pas été simple, me faire accepter par tes parents trouver un travail, mais avec persévérance et sueur on a finit par gagné notre pain, j'enchaînait les petits boulots, disparaissaient pendant de long moi afin de convoyer des marchandises alors que je conduisais en ce temps des camions. On a pu s'offrir une maison, tu travaillais toujours comme serveuse, jusqu'au jour ou ta patronne, qui te considérait comme sa fille ta légué son établissement. Cela faisait déjà dix ans que l'on était ensemble, tu venais d'en avoir vingt-huit. C'est à partir de ce jour que je ne t'ai plus quitté. On a monté notre petite affaire, on a eu des hauts et des bas, ce restaurant, café, bar, qui servait les spécialité de nos maisons avaient fait fureur, évidemment j'avais du apprendre à vraiment cuisiner, mes parents venaient parfois pour nous donner un coup de mains, ils t'aimaient énormément.
Comme si cette même année avait été celle d'un nouveau départ tu es tombé enceinte, évidemment j'ai du redoubler d'effort pour que nous puissions posséder un nid douillet pour ce cadeau que tu me faisais. Une fille, une magnifique petite-fille, que nous avons élevé, aimé, chéri et qui nous a offert un petit-fils aussi beau que sa mère et espiègle comme je l'étais plus jeune.
Nous nous sommes marié, tardivement, peut-être parce que nous n'avions pas besoin d'alliances pour savoir que l'on s'aimait. Evidemment nous avions nos hauts et os bas, des soirs où je partais après une dispute pour revenir le lendemain et se trouver tout les deux honteux d'avoir pu penser vivre l'un sans l'autre plus de quelques heures. Je pensais que nous vieillirions ensemble comme nous l'avions toujours fait.

Tu étais tombée malade malheureusement, les médecins de jugeaient incurable, j'étais certain qu'il se trompaient. J 'étais rentré à la maison pour te préparer quelques affaires avant des les prendre avec moi à l'hôpital. Mais je n'ai jamais pu te rejoindre.
L'invasion nous a séparée, tu étais en quarantaine, les âmes comme ils se font appeler prenaient possession de vos corps alors que vous étiez sur vos lits d'hôpital. Je les ai haïs de t'enlever à moi mais je ne pouvais rien faire. J'ai fais un choix, je le regrette chaque jour de mon existence qui passe mais je ne pouvais faire autrement, il fallait que notre famille soit à l'abri. Alors j'ai tenté de prévenir notre fille,  j'ai rassemblé des affaires, des vivres et tout ce qui m'étais précieux, j'ai pris la voiture et j'ai roulé, loin, longtemps,  les traqueurs fouillaient chaque recoins des Etats-Unis, alors je changeais d'endroit. Puis j'ai continué, jusqu'à cette ancienne bicoque délabrée que tes parents t'avaient légué . Je m'y suis caché, seulement je savais que les traqueurs ne laisseraient aucun espace de cette Terre. Alors j'ai pris la route du désert, on s'était déjà baladé par là-bas, plus jeune, jusqu'à la Grotte. Le chemin fût long, j' avais conservé ma vieille voiture, effaçant les traces de pneus au fur et à mesure. C'est là-bas que je suis resté. Les autres non pas tardé à arrivé, de plus en plus nombreux. J'étais méfiant au début, je vérifiais la couleur de leur yeux, puis on est devenu une grande famille. Seulement, notre fille et Alexander ne sont jamais venu. Notre petit-fils à été attrapé par les Traqueurs, c'est sa petite amie qui me l'a appris, lorsqu'elle est arrivée, tu sais la blondinette plutôt mignonne. Je garde néanmoins l'espoir de le revoir un jour, il se battra j'en suis certain, tout comme toi.

A jamais à toi Amour,
A.




Dernière édition par Asriel St Hiver le Dim 2 Fév - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asriel St Hiver - Invictus
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver
» prévisions pour l'hiver!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Earth :: Presentations-
Sauter vers: