Je suis navrée de vous annoncer que le forum a fermé ses portes

Partagez | 
Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate
Invité
MessageQu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate • Jeu 13 Fév - 14:22
« Soyez prudents, d’accord ? Prenez le strict nécessaire et après on se tire vite fait ! »

Camryn parle pour tout le groupe présent, mais son regard ne cesse de passer de son frère à son petit ami. Les deux personnes qui comptent le plus au monde pour elle vont risquer leurs vies et ça, Camryn a souvent du mal à l’avaler. Bien qu’elle-même soit également en danger dans l’histoire : Elle pense surtout à eux. Nate s’approche d’elle et lui envoya l’un de ces sourires : Ceux qui rassurent et qui savent la mettre en confiance.

« Tout ira bien, petite sœur. Garde les yeux bien ouverts. »

Et Camryn obéit. Arme au poing et dans un silence presque angoissant, elle resta devant cette maison de longues minutes, se moquant totalement du soleil qui était en train de lui brûler la peau.
Soudain, un mouvement sur la droite attira son attention : Un traqueur ! Elle voulut crier, mais se résigna à ne pas alerter les autres. Si Camryn devait être capturée, elle le serait et seule. Hors de question qu’elle mette ses amis encore à l’intérieur en danger ! Alors elle affronta la créature comme un homme, vaillamment et au péril de sa vie. Sauf que le Traqueur n’était pas seul. Ils étaient quatre, sans compter ceux présents dans l’énorme fourgon qui venait de se garer non loin de là. Mais Camryn ne se démonta pas. Bien que son espoir de survie s’amenuisait de secondes en secondes. Elle allait mourir et le savait. D’ailleurs cela fait des années qu’elle se préparait mentalement à tout ça. Puis tout alla très vite : Son frère sortit de la maison et prit les Tranqueurs par surprise, rapidement suivi par Thomas et les autres. Mais ils étaient moins nombreux, évidemment et considérablement désavantagés. Surtout avec le chargement de nourriture et de matériel qu’ils ont chargé dans les sac qu’ils ont chargé dans les sacs qu’ils portaient à présent sur leurs épaules !

Ce fut un cri qui alerta Camryn soudainement. Elle se retourna alors et vit Thomas, son meilleur ami-et son âme sœur- être emmené par quatre Traqueurs. Elle hurla à son tour et, armée de son poignard fétiche, se rua vers eux. Plus rien ne comptait sauf Thomas. Thomas et les Traqueurs. Thomas et la mort personnifiée le tenant fermement. Pourtant, le souffle de Camryn se coupa violemment lorsque quelqu’un l’attrapa par la taille. Désormais prisonnière, elle hurla de plus belle tout en se débattant aussi fort qu’elle le pouvait, mais l’étau des bras l’enserrant ne disparut pas. Elle n’eut même pas peur pour être, beaucoup trop occupée à regarder Thomas être emmené puis mis dans le fameux camion noir.

« THOMAS ! », cria-t-elle à s’en casser la voix, en désespoir de cause.
« C’est trop tard pour lui Camryn », lui souffla son frère, quo s’avérait être celui qui la tenait et l’entrainait tant bien que mal en arrière, loin des Traqueurs.

Le fait qu’ils soient occupés avec Thomas les détournait des autres, qui avaient déjà fui depuis quelques secondes. Seuls restaient Camryn et Nate.

« On doit y aller », poursuivit-il, l’air triste et légèrement perdu.

Pourtant la plus perdue fut bel et bien Camryn, qui, même si elle avait cessé de se débattre, commença à pleurer toutes les larmes de son corps. Puis elle se laissa entraîner par son aîné qui l’emmena loin. Loin des Traqueurs. Loin de Thomas. Voilà : elle venait d’abandonner l’homme qu’elle aimait.


Camryn Reynolds se réveille en sursaut. Alors qu’elle se redresse d’un coup, les yeux grands ouverts tout en prenant une profonde inspiration, elle essaie de calmer les battements frénétiques de son cœur qui semble à deux doigts de lâcher. Ensuite elle soupire et passe une main dans ses cheveux humidifiés par la sueur. Encore ce cauchemar. Toujours ce cauchemar. Voilà des semaines que Thomas a disparu : pourtant ça continue de la hanter. Surtout la nuit, parce que tout le monde veill à ce qu’elle soit très occupée toute la journée pour éviter un maximum qu’elle pense à Thomas.
Les larmes débordant de ses yeux, elle se lève et sort de sa chambre. Cette salle est trop vide pour elle depuis que Thomas ne la partage plus avec elle. Elle arpente alors les couloirs, le regard vide et le cœur incroyablement lourd. Il fait nuit noire et heureusement qu’elle connait cet endroitsur le bout des doigts, sinon elle se perdrait forcément. Camryn longea les dortoirs, les cuisines, l’unfirmerie…Avant d’arriver, de longues minutes plus tard, « aux portes » de leur cachette. Si jamais elle la franchissait, camryn serait dehors, exposée au monde. Elle serait en danger.

Mais justement, elle trouve terriblement injuste le fait que Thomas ait été emmené à sa place. Elle aurait du se trouver là dhors, transormée en hôte pour alien : Pas lui. Certainement pas lui. Et plus les jours passent, plus Camryn a envie de partir le retrouver. Qu’il soit possédé ou pas, elle veut le revoir : Et si jamais il était devenu un hôte…Eh bien elle le tuerait. C’est l’un des choses qu’ils se sont promis alors qu’ils n’étaient encore qu’amis. Si l’un est possédé, l’autre doit le libérer.
Camryn a également fait ce pacte avec Nate, son frère aîné. Après avoir perdu soudainement leurs parents il y a de cela des années, ils se sont juré de prendre soin l’un de l’autre, même si dans ce cas là ça voudrait dire de devoir tirer une balle entre les deux yeux de l’autre si celui-ci a eu le malheur d’avoir été capturé !

Camryn resta longtemps ici, figée devant cette sortie. Elle a envie de s’en aller, non pas par lâcheté ou par bêtise, mais par nécessité. Elle est amoureuse, c’est comme ça.
Puis, alors qu’elle allait faire un pas dehors, Camryn sursauta en sentant une main attraper son poignet. Elle fit rapidement volte face et son regard croisa celui de son frère.

« Nate ! », souffle-t-elle, encore sous le coup de la surprise. « Tu m’as fichu une de ces trouilles !...Qu’est-ce que tu fais là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate • Mer 19 Fév - 20:51

You're my queen and I'm your Lionheart
I

l fait jour, le soleil inonde le jardin de ses rayons puissants. Des rires et des cris parviennent du jardin, quelques silhouettes se distinguent de-ci de-là. On peut aisément reconnaître le père de famille, occupé  faire griller la viande au barbecue. Il a sorti le grand jeu avec son tablier blanc, tâché de sauce, et sa toque qui tangue méchamment sur la gauche. Une seconde adulte se distingue, occupée à bouquiner et à garder un œil sur les enfants. Elle est tranquille, sereine, heureuse. Ça se lit sur ses traits, à son petit sourire bienveillant et à son expression enjouée. Et puis, au milieu de la pelouse verdoyante, une piscine improvisée. De celles qu’on achète dans les grands magasins et qu’on remplit d’eau pour que les enfants puissent s’y amuser en été ! Deux têtes s’éclaboussent, hurlent de rire et se frottent les yeux pour essuyer les gouttes.

- C’est qui le plus fort Cam ?

Nate la tient par les épaules, lui jetant de l’eau au visage en riant. Elle haussa les épaules, lui tira la langue et recommença à jouer de son côté avec ses poupées aquatiques. Lui, il se laissa retomber jusque tout au fond de la piscine gonflable. Sous l’eau, il n’entend plus rien au-dessus de la surface et pourtant, il sourit, parce qu’il sait que ce qui l’attend à sa sortie de l’eau sera agréable. Et à peine a-t-il émergé que la voix de leur père leur crie sur un ton amusé :

- Les enfants ! À table !

Nate ouvrit soudainement les yeux, revenant à la réalité. Les rêves, c’était beau, c’était des moments privilégiés avec son passé. Et pourtant, c’était vicieux aussi ! Parce qu’au réveil, quand on s’aperçoit que tout autour, il n’y a que vide et absence, on doit ravaler la dure réalité. Le jeune homme se redressa dans son lit, se passant les deux mains sur le visage. Cette fois, il avait revu le visage de ses parents si clairement qu’il lui avait semblé qu’ils étaient là ! Il y avait vraiment cru, pas comme ces autres nuits où tout au fond de lui, sa conscience lui rappelait que ce n’était que des songes ! Là, Nate s’était laissé dupper. La tristesse qui l’envahit lui fit mal, comme si on venait de porter un énième coup de fouet à un homme déjà meurtri.

Enfilant un jeans, Nate ne passa pas de chemise et resta en simple marcel. Il ne comptait pas aller bien loin ! Juste faire un petit tour, se dégourdir les jambes et se vider l’esprit. Pieds nus, il s’aventura dans les couloirs interminables. C’était épuisant de vivre ici, terrés comme des animaux en voie d’extinction. Parfois, ça le rendait dingue. L’envie de s’enfuir, de reprendre le contrôle de sa vie et de cesser d’être une victime l’assaillait. Et puis, il réalisait que dehors, tout seul, il ne survivrait pas quinze jours. Et si tel était le cas, Nate serait réduit à l’état de rat d’égout ! Condamné à errer, à voler le moindre aliment et à éviter d’être repéré sous peine de mort. Non, il ne voulait pas de ce genre de vie.

Soudain, une ombre se dessina un peu plus loin devant lui. Quelqu’un se baladant à cette heure, ce n’était pas si étonnant ! Après tout, dans un monde post-apocalyptique comme le leur, le sommeil était devenu un luxe. Nate fronça les sourcils quand, on détour d’une lueur, il reconnut les traits de Camryn. Sa petite sœur vagabondait donc, au gré de ses envies hasardeuses, la nuit dans les grottes. Nate n’appréciait pas ça du tout ! Camryn avait pris cher récemment, ayant perdu l’homme qu’elle aimait, elle souffrait énormément. Nate ne pouvait même pas imaginer ce que c’était que de voir partir la personne qu’on aime après avoir déjà vu partir ses propres parents. Il aurait tout fait pour aider sa frangine mais là, il voulait surtout vérifier qu’elle ne faisait aucunes bêtises. La réponse ne tarda pas à tomber et elle fut horrible.

- Qu’est-ce que tu fais ?

Nate avait attrapé le poignet de sa sœur dès qu’elle avait posé le pied dehors, la tirant vers l’intérieur sans ménagement. Son ton était froid, dur quand il s’adressait à elle. Le jeune homme n’en revenait pas, il était ébahi de cette conclusion. Alors Camryn voulait partir ! Elle comptait l’abandonner, lui, la dernière personne au monde qu’il lui restait. Nouveau coup de fouet sur son cœur endolori. L’apprenti-médecin baissa la tête et soupira. Elle n’avait pas le droit de faire ça.

- T’es vraiment égoïste ...

Le reproche lui était venu tout naturellement, comme l’horloge sonne les douze coups de minuit. Nate redressa la tête, fixant droit dans les yeux sa petite sœur. La lueur de colère, de rancune et de douleur dans son regard était inédite pour elle ! Jamais elle n’avait dû lire ce genre de sentiments chez son frère à son égard. Nate lâcha subitement son poignet et, la fixant toujours aussi durement, lâcha sur un ton blessé et faible :

- Vas-y, barre-toi ! Va rejoindre Thomas, maman et papa. Après tout, c’était ça le deal, n’est-ce pas ? Je devais veiller sur toi. Personne n’a jamais dit que toi, tu devais veiller sur moi. Mais vas-y, Cam, barre-toi, je te dis ! Puisque de toute façon tu t’en fous que je sois là ou pas ...

Il avait élevé la voix, furieux et blessé. Nate avait un tempérament sanguin, il était de ces gens qui agissent sous l’impulsion du moment ! Quitte après, à racheter le pardon ou à présenter de plates excuses. Sur le moment tout ce qu’il voyait, c’était que Camryn, l’ultime personne à qui il tenait, s’apprêtait à l’abandonner elle aussi ...



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate • Mer 19 Fév - 23:44
D'aussi loin qu'elle se souvienne, Camryn a toujours adoré son frère. Petite, elle l'adulait complètement et le suivait comme son ombre. Lorsqu'elle faisait des cauchemars la nuit ou qu'elle avait peur des monstres qu'il y avait soit disant sous son lit, Camryn allait toujours trouver Nate et non pas ses parents. Ça avait toujours été lui, peu importe ce qui arrivait. D'ailleurs, tout le monde était plus ou moins surpris de voir un frère et une soeur s'entendre aussi bien, même s'il leur arrivait de se disputer parfois. Puis lorsqu'ils ont été adolescents tous les deux, rien n'a changé: Au contraire, ils sont devenus plus proches qu'avant. Camryn surveillait toujours les arrières de son frère et lui devenait de plus en plus protecteur. Aucun garçon ne pouvait l'approcher sans qu'il ne tombe un jour ou l'autre sur Nate et ses question, Nate et son regard sévère, Nate et ses menaces. Autant dire qu'au début ça a amusé Camryn, qui ainsi pouvait voir en qui elle pouvait avoir confiance ou non niveau coeur, mais le comportement hyper protecteur de son frère l'a vite pesée au fil du temps. Puis il y a eu l'invasion. La disparition de leurs parents. Encore une fois ce jour là, ils étaient ensembles, en train de faire du camping. Et ils s'en sont sortis sains et saufs: ensembles.
Depuis, ils ne se sont plus disputés ou fait la tête, bien trop occupés à essayer de survivre. De se protéger. Si Nate était les muscles et courage dans leur petit duo, Camryn était la perspicacité et la détermination. L'un et l'autre étaient comme le yin et le yang, de parfaits opposés qui se complétaient.
Mais voilà, le fait est qu'aujourd'hui il n'y a plus que Nate qui a une grande place dans le coeur de Camryn: Thomas est devenu une parti d'elle au fil des années. Maintenant qu'il n'est plus là, elle se sent incomplète et ressent le besoin énorme de le retrouver. Vivant ou mort, elle veut qu'il revienne. Elle veut absolument le retrouver, quitte à s'en aller quelques temps. Quitte à s'exposer et à être capturée.

Sauf qu'elle n'avait pas prévu que quelqu'un la verrait alors qu'elle était en train de...eh bien de presque s'en aller! Et surtout, elle n'avait jamais imaginé que cette personne serait son frère. Celui-ci d'ailleurs lui lança un regard à la fois haineux et déçu, chose à laquelle elle n'avait jamais eu droit. En fait, Camryn n'avait pas le souvenir d'avoir un jour déçu son aîné. Non, définitivement pas. Et surtout, surtout: il ne l'avait jamais engueulée. Ou du moins pas sérieusement.
Se faire traiter d'égoïste par Nate lui fit l'effet d'un électrochoc. Son coeur se serra et elle détourna le regard, sentant déjà ses yeux lui piquer: Elle n'est pas égoïste de nature, mais il est vrai qu'elle tient tellement à Thomas que Camryn qu'elle n'a pas pu s'empêcher de ne penser qu'à lui. Et en effet aujourd'hui pour la première fois, elle n'a pas fait passer son frère avant. N'y a même pas pensé qu'effectivement, elle allait le laisser derrière. Puis, alors qu'elle ouvrait la bouche pour s'excuser et s'expliquer, Nate la coupa dans son élan en lui ordonnant presque de s'en aller, tout en parlant d'une voix dure et sèche. Camryn n'apprécia pas du tout et son regard se fit soudainement plus dur.

« Je t'interdit de dire des choses comme ça! C'est vraiment horrible que tu oses même penser que j'ai envie de partir le coeur léger! Mais Thomas est là dehors: Et il n'est pas seulement mon petit ami, mais également l'un des nôtre! Qui sait ce que les parasites lui ont fait? »

Les larmes débordèrent de ses yeux pour rouler sur ses joues pâlies par le manque de soleil.

« Tu es mon frère, la seule famille qu'il me reste au monde alors n'ait pas la prétention de penser que je ne tiens pas à toi ou que tu ne vas pas me manquer! Je t'aime et la seule chose qui peut me permettre de partir sans m'en vouloir à mort, c'est le fait de savoir qu'ici tu es un minimum en sécurité! Mais Thomas, lui, n'est plus là! J'ai besoin de le voir, de voir de mes yeux ce qu'il est devenu! »

Sa voix se brisa et elle finit par secouer la tête tout en frictionnant ses bras, se sentant frissonner désagréablement.

« Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes ce que je ressent », souffle-t-elle en haussant les épaules tout en s'appuyant sur le mur le plus proche. « Mais Thomas me manque affreusement. J'ai l'impression de tourner en rond et je ne supporte plus de voir tous ces gens qui me lancent ces regards désolés en disant que ça va aller mieux alors que j'ai l'impression que ce sera tout le contraire! »

Elle passa une main dans ses cheveux et osa finalement regarder son frère.

« S'il te plait, ne m'en veut pas...Je ne pourrais pas faire ce que j'ai à faire sereinement si je savais que tu es en colère après moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate • Ven 21 Fév - 22:29

You're my queen and I'm your Lionheart
E

lle lui faisait ça, à lui. À ce grand-frère qui avait cassé des dents, bravé des interdits, empêché l’inévitable. Nate était anéanti, la surprendre, à deux doigts de s’enfuir sans un mot à son égard, c’était pire que tout. C’était comme ouvrir son cadeau de Noël le vingt-cinq au petit matin et trouver une lettre de décès, bonjour l’orphelinat. L’humain était blessé dans son égo, dans ses sentiments, dans son amour propre. Il aurait tout donné pour elle, tout abandonné, jusqu’à sa propre vie ! Le mélodrame qui se déroulait dans la tête de l’apprenti-docteur était proche du scénario apocalyptique.

Chaque mot, chaque syllabe émanant de la bouche de sa sœur le tuait un peu plus. Nate baissa la tête, anéanti par ce qu’elle lui disait. Il leva la main, signe qu’elle devait se taire. Elle venait de lui dire qu’elle l’aimait ? Elle se foutait de la gueule de qui ? Elle l’aimait et pour lui prouver, elle partait en pleine nuit. Qu’aurait-il fait, le lendemain matin, en s’apercevant qu’elle n’était plus là ? Nate serait devenu fou, il aurait tellement pété les plombs qu’on l’aurait enfermé dans un coin sombre, pour son bien et le bien des autres. Elle lui faisait ça et elle tentait de se justifier. Tais-toi petite sœur, juste, tais-toi.

- C’est bien ce que je disais ... tu n’es qu’une égoïste ! Tu le dis toi-même, tu ne veux y aller que pour te prouver que Thomas n’est plus là. Tu sais quoi Cam ? Vas-y, va t’apercevoir de tes propres yeux que ton petit-ami ne te reconnait plus, qu’il t’adressera un bonjour de pure politesse et qu’il t’oubliera la seconde suivante ! Va vivre les derniers instants de ta vie à te dire que tu as tout gâché, que tout est de ta faute ! Mais vas-y putain, dégage ! Casse-toi ! Va profiter de ton passé, de ton histoire d’amour foutue et ratée. Et moi, t’en as rien à foutre de moi ? Je suis que le pauvre con qui a sacrifié tout ce qu’il avait pour ramener ton cul de princesse gâtée jusqu’ici !

Il s’était presque mis à hurler, déversant sa rage tel le boxeur sur son punching-ball. Ils se faisaient du mal, mutuellement, avec leurs paroles aiguisées comme des lames de couteaux. Camryn venait d’atteindre le point de non-retour auprès de Nate ! Il était extrêmement rancunier envers tout le monde, sauf elle ! Cependant, jamais ô grand jamais, il n’oublierait qu’elle avait préféré courir après un cadavre et un passé oublié que de rester auprès de lui et vivre le présent. Ça, cet abandon symbolique et cette trahison impardonnable, c’était gravé dans la pierre. Et voilà qu’elle lui demandait de ne pas lui en vouloir ... Nate éclata de rire, cette fois. Voulait-elle peut-être qu’il lui offre un billet d’avion jusqu’à la ville prochaine ? Et le bistouri pour ouvrir sa nuque peut-être ? ça serait plus simple pour y insérer une âme. Son ton se fit froid, tranchant et sec :

- Je t’en veux, je t’en veux à mourir ! Tu t’apprêtais à m’abandonner, sans un mot. Toutes ces années, tous ces efforts pour que tu me plantes comme une merde ... tout ça, pour un mec qui ne te reconnaîtra même pas. Bravo Camryn, j’avais déjà plus foi en ce monde et tu viens de me faire perdre la foi en la dernière personne que j’aimais sur cette terre ...

Aussitôt, Nate se retourna et s’éloigna de quelques pas. Elle ne devait surtout pas le voir pleurer, ses larmes étaient de rage, de colère et de douleur. Camryn ne les méritait pas et il s’était fait la promesse de ne jamais lui montrer ses larmes. Il voulait être fort pour eux deux, supporter le poids du monde pour paraître plus solide auprès de sa petite sœur. Si seulement on lui avait dit que ça serait cette même petite sœur qui lui porterait le coup final. D’un geste rapide du bras, il esquissa un mouvement pour essuyer les traînées salées sur ses joues, faisant mine de passer les doigts dans ses cheveux, geste purement nerveux. Nate, toujours de dors à Cam, lui lança de sa voix la plus posée possible, bien qu’il ne parvenait même plus à desserrer les dents.

- Si tu veux t’en aller, casse-toi tout de suite. Je ne peux même plus te regarder en face ...

C’était fini. La belle relation fraternelle fusionnelle lisse et sans bavures prenait fin à cet instant ! À présent, ils devenaient des frères et sœurs, tout ce qu’il y a de plus simples, qui s’étaient usés avec le temps ...



code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageRe: Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate • Lun 31 Mar - 2:23
S'il y a bien quelqu'un qu'elle aime sur terre et pour qui elle ferait absolument tout: c'est bien pour son frère aîné. Après tout, il a toujours été là. Il l'as sauvé de très nombreuses fois et il est clair qu'aujourd'hui, Camryn ne le remercie pas comme elle le devrait. C'est même le contraire! Pourtant, ce qu'elle s'apprête à faire pour Thomas, c'est exactement ce qu'elle aurait fait pour Nate. S'il avait été capturé, elle aurait essayé de le retrouver. Elle aurait essayé de le récupérer ou alors d'en finir pour de bon. Tout est bon pour les survivants, sauf la capture: Même la mort. Mais Nate ne semble pas comprendre la détresse de Camryn, ne réussit apparemment qu'à voir le côté négatif: Celui où elle l'abandonne. Pourtant, elle compte bien revenir. Elle ne veut pas partir pour toujours, c'est clair. Mais Nate est tellement plongé et enroulé dans sa haine qu'il ne sera pas prêt à écouter ce qu'elle a à lui dire. Depuis le temps, elle a appris à le connaitre par coeur, sur le bout des doigts. Le coeur brisé, Camryn le laisse donc déverser sa colère et sa frustration sur elle sans broncher. Alors qu'elle ne souhaite qu'une chose: Répliquer. Oui, de ce côté là, elle a le même caractère que Nate, n'aime pas se faire dominer, se faire engueuler. Mais elle sait qu'aujourd'hui, il a tous les droits de passer ses nerfs sur elle. Alors Camryn encaisse comme une grande. Comme une survivante qu'elle est déjà et qu'elle compte bien rester.

« Arrête, Nate », souffle-t-elle finalement alors qu'il s'est arrêté de crier pour reprendre sa respiration. « Tu n'es pas la victime ici. Je ne compte pas t'abandonner, ni toi ni les autres! Mais j'ai fais une promesse à Thomas! Promesse que je compte tenir. Si je n'arrive pas à temps pour le sauver, alors je le libérerait. Il mérite la paix, comme n'importe lequel d'entre nous, Nate...Il a déjà dû vivre l'enfer après avoir été capturé, alors il est hors de question que je laisse un parasite le manipuler comme on le ferait avec une poupée. »

A bout de forces, Camryn s'appuya contre le mur derrière elle et passa une main dans ses cheveux. Elle a encore les larmes aux yeux, mais ne pleure pas. Elle a trop pleuré pour Thomas et ne recommencera pas. Pas avant d'être sûre et certaine qu'elle pourra faire son deuil au bout du compte.

«...Et tu sais quoi? Moi aussi je t'en veut, là tout de suite. Je t'en veut parce que tu connais aussi bien que moi la souffrance que nous avons ressenti après avoir perdu maman et papa! Je suis en train de revivre ça et alors que j'ai l'occasion de changer les choses, de retrouver l'homme que j'aime -qu'il me reconnaisse ou non-, tu me dénigre et tire un trait sur notre lien. »

Elle soupira et regarda Nate. Elle ne savait pas exactement si c'était les années ou les aliens qui l'avaient changé, mais il avait changé. Et Camryn n'était pas sûre d'aimer cette facette là de Nate. Un Nate qui s'énerve, qui devient violent.

« Papa et maman pleureraient de honte s'ils nous voyaient ainsi. », lance-t-elle après un court silence. Après qu'il lui ait encore dit de s'en aller comme si ça n'allait rien lui faire. Comme si elle n'allait pas risquer sa vie dehors. « Ce n'est pas ce genre de valeurs qu'ils ont voulu nous inculquer. Ils voulaient qu'on reste forts et qu'on se soutiennent. Ensembles. D'accord, j'ai envisagé l'idée de m'en aller sans toi, mais essaie de te mettre à ma place rien qu'une minute! Ici, je n'étais pas seulement la dernière personne à laquelle te raccrocher: J'étais aussi celle de Thomas. Lui, contrairement à toi et moi, n'a plus aucune famille! Il n'avait plus rien, sauf nous! »

Elle haussa les épaules, désespérée et secoua la tête. Autant parler à un mur avant de s'y cogner la tête. Nate était trop têtu: Tout comme elle.

« N'en parlons plus. Tu n'es plus obligé de me regarder ni même de me parler, mais réfléchis. Quoi que tu fasse ou quoi que tu penses, nous seront toujours frères et soeurs. Et comme j'ai promis à maman et papa de veiller sur toi, je ferais. Comme je l'ai toujours fait...Sauf qu'avant, je tiendrais la promesse que j'ai faite à Thomas. Et tu pourras bien me maudire, me bannir ou me rejeter de toutes tes forces: Je le ferais. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageRe: Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate •
Revenir en haut Aller en bas
Qu'est-ce qui te fais croire que je complote quelque chose?! ❦ ft. Nate
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alisson A. Whelan - Moi, j'ai envie de croire que quelque chose de merveilleux nous attend.
» « Fais ce qui t’effraie, et la peur disparaîtra. » [Rolanda]
» Si je n'ai pas à le faire, je ne le fais pas. Ce que je dois faire, je le fais vite.
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Aksel Drake - Ne fais pas quelque chose que tu pourrais regretter Aksel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Another Earth :: Topics-
Sauter vers: